South Park : Le Bâton de la Vérité
Plate-forme : Xbox One - PlayStation 4
Date de sortie : 13 Février 2018
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

South Park : Le Bâton de la Vérité accueille à son tour un portage sur les consoles actuelles.

Il était une fois.

South Park est une série télévisée créée par Trey Parker et Matt Stone, et diffusée depuis 1997 sur Comedy Central. La saison 22 est d'ores et déjà prévue pour une diffusion au cours de l'automne outre-Atlantique, et mettra une fois encore en scène quatre enfants d'école primaire : Stan Marsh, Kyle Broflovski, Eric Cartman et Kenny McCormick qui vivent à South Park, une petite ville du Colorado. Des phénomènes surnaturels ou des événements politiques motivent un grand nombre de leurs aventures, qui constituent souvent une peinture critique et satirique de la société américaine. En raison de la vulgarité, de la violence graphique ou encore des thèmes abordés, la série est réservée à un public adulte. Développé initialement par Obsidian Entertainment (Fallout New Vegas) et porté sur les consoles actuelles par Ubisoft, South Park : Le Bâton de la Vérité présente une histoire originale créée spécialement pour ce jeu vidéo. Vous incarnez un jeune personnage qui vient tout juste de s'installer à South Park avec ses parents. Les humains du Royaume de Kupa Keep (Cartman et Kenny) sont en guerre contre le Royaume des Elfes (Kyle et Stan) pour l'obtention du Bâton de la Vérité. Celui qui possède le Bâton de la Vérité possède la puissance de gouverner l'univers.

Après avoir créé votre personnage sous toutes les coutures, vous devez choisir l'une des quatre classes disponibles : Guerrier, Mage, Voleur, ou Juif. Bien sur, chacune d'entre elles dispose de compétences uniques, et les attaques spéciales s'avèrent très surprenantes (en particulier avec le juif). Mieux, votre avatar pourra encore être personnalisé davantage en récupérant de nombreux éléments dissimulés ça et là dans la ville (perruques, barbes, lunettes, etc). Il est possible d'explorer South Park comme bon vous semble, et bien sur, la majorité des lieux marquants de la série répondent à l'appel : Le City Wok, l'école, la mairie, le Canada, l'arrêt d'autobus, le centre commercial, l'Église, l'armure de Jimbo, le bureau de poste, etc. Une carte finalement assez dense, et heureusement, on retrouve des points de voyage instantané pour se déplacer plus rapidement. Notons toutefois que le jeu a tendance à sérieusement ramer lorsque la sauvegarde automatique s'enclenche (ce qui arrive finalement assez souvent).

Du RPG classique.

South Park : Le Bâton de la Vérité est un jeu de rôles plutôt classique dans sa conception. Les combats se déroulent au tour par tour mais avec un aspect dynamique. A l'instar de la série Paper Mario par exemple, il faudra souvent appuyer sur les bons boutons au bon moment pour effectuer correctement les attaques et les blocages défensifs. Au début du jeu, vous ne serez d'ailleurs pas seul, accompagné du célèbre Butters nommé paladin en chef. Les affrontements sont dans l'ensemble assez faciles, et peuvent être évités (les ennemis sont visibles à l'écran, il suffit de les contourner). De plus, vous pourrez trouver de multiples objets cachés dans les décors qui vous permettront d'éliminer quelques-uns des manants se dressant sur votre chemin, et ce, sans avoir à entrer dans un combat. Avec votre arc, vous pourrez de surcroît interragir avec beaucoup d'éléments ...

Votre personnage peut augmenter ses caractéristiques de combattants de trois manières. Tout d'abord avec les pièces d'armes et d'armures équipées (qui affectent les attaques et la défense), ensuite en montant de niveau grâce à l'expérience rapportée par les combats (les attaques spéciales et les caractéristiques de base s'améliorent), et enfin en se faisant des amis Facebook (un point d'attribut de temps à autre pour une capacité passive). A terme, vous disposerez de six coéquipiers interchangeables, à savoir Kenny, Jimmy, Stan, Kyle, Cartman, et bien sur Butters. Chacun d'entre eux sera utile à sa manière, et l'aventure occupera environ douze heures, voire vingt si vous parcourez toutes les quêtes annexes. Le titre demeure assez aisé cela étant.

Une réalisation à la hauteur ?

Sur le plan technique, ce portage de South Park : Le Bâton de la Vérité n'apporte pas beaucoup de changements sur Xbox One. Le rendu est un peu plus propre que sur Xbox 360, présentant désormais un affichage en 1080p, alors que la plupart des ralentissements de l'original ont été résolus (sauf lorsqu'il y a beaucoup d'ennemis dans la bataille). Quoiqu'il en soit, on se croirait devant un épisode du dessin animé. Le graphisme reprend les mêmes codes, les animations des personnages sont facilement reconnaissables, tandis que le doublage reprend les voix officielles américaines (pas de version française malheureusement). On retrouve également les musiques et les bruitages de la série télévisée, du tout bon en somme.

En revanche, plusieurs scènes ont été censurées sur consoles à la demande d'Ubisoft EMEA. Lors des passages en question, vous découvrirez une image avec une sorte de statue de penseur se tenant la tête devant le drapeau européen, et un bref résumé sous forme de texte de la séquence coupée au montage. Qui plus est, les chargements entre certaines zones sont assez longs (le jeu n'évolue pas dans un vrai monde ouvert). Enfin, notons que l'interface manque souvent de souplesse, obligeant de passer par plusieurs onglets pour retrouver l'élément demandé. Côté contenu, on retrouve bien sur la présence des DLC intégrés sur le disque, mais rien de vraiment nouveau.

VERDICT

-

Plus de trois ans après sa sortie originale, South Park : Le Bâton de la Vérité demeure un très bon RPG au cachet irrévérencieux et vulgaire, affichant une réalisation sémillante, de nombreuses références et parodies, mais aussi des séquences plus variées qu'on aurait pu le penser. En revanche, les joueurs peu familiers du dessin animé n'accrocheront peut être pas à cet univers gentillement barré. Le portage sur Xbox One profite d'une résolution en 1080p et d'un léger lissage, ainsi que de quelques menus DLC.

© 2004-2018 Jeuxpo.com - Tous droits réservés