My Hero One's Justice 2
Plate-forme : PlayStation 4 - PC - Xbox One - Nintendo Switch
Date de sortie : 13 Mars 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7.5/10

Reprenez l'histoire après la fin de My Hero One's Justice et découvrez les nouvelles aventures de Deku et sa classe au lycée Yuei.

Un retour attendu.

L'histoire de My Hero One's Justice 2 se déroule après les événements de My Hero One's Justice et est basée sur le manga My Hero Academia. L'inconvénient est que les nouveaux arrivants se retrouvent au milieu d'une histoire. Les relations sous-jacentes entre la plupart des personnages ont déjà été établies et vous devez maintenant essayer de les démêler par vous-même. Cela ne devrait pas être un problème pour les fans de la série, publiée en France aux éditions Ki-oon. Heureusement, l'intrigue ne commence pas complètement au milieu d'un événement, mais il y a une structure logique à cela. Au début du jeu, les personnages accèdent à la Heights Alliance, où séjournent les étudiants de U.A High. Pour devenir un héros, ils doivent apprendre ce qu'est leur Quirk et ajuster leur tenue en conséquence. Une grande partie de l'histoire est consacrée à Izuku Midoriya, mais vous rencontrerez également d'autres personnages en mode histoire. Izuku Midoriya est considéré comme le successeur d'All Might et aimerait faire un stage chez Sir NightEye. Avant de pouvoir le faire, il doit passer un examen spécial pour obtenir un permis, tout comme les autres étudiants. Une fois l'histoire des héros terminée, vous aurez accès aux chapitres des méchants.

Le jeu reste fidèle au manga en racontant l'histoire à travers un format de bande dessinée. Vous voyez donc des cases contenant les personnages dessinés qui n'ont pas d'animations. Ce n'est pas aussi ennuyeux qu'il n'y paraît, car les cases se déplacent, zooment et des effets supplémentaires sont ajoutés pour souligner certaines parties de l'histoire. Les personnages sont doublés en japonais bien sur. Le mode histoire est divisé en chapitres successifs, vous ne pouvez donc pas sauter des événements. Cependant, certains chapitres ont encore une branche latérale, où le point de vue d'un autre étudiant est montré. Cela reste déroutant pour les nouveaux arrivants, mais donne aussi l'occasion d'en apprendre plus sur les personnages. Les chapitres sont accompagnés d'une vidéo, après laquelle vous pouvez jouer le personnage et gagner un combat. Dans certains cas, vous ne voyez que la vidéo et vous n'avez pas à vous battre. La réalisation des objectifs liés à chaque chapitre vous donne accès aux vêtements, aux voix des personnages, à la musique et aux images. Le jeu offre de nombreuses possibilités de personnalisation des personnages. Surtout pour les joueurs qui aiment tout débloquer, c'est un bon complément au jeu.

Plus complet que son prédécesseur.

My Hero One's Justice 2 n'est pas seulement livré avec un mode histoire, mais comporte quatre autres modes qui sont tous légèrement différents. Les Missions, très stimulantes, offrent plus qu'une simple bataille. Tout au long du jeu, vous débloquez des pièces qui peuvent être utilisées dans les missions. Les personnages qui peuvent être déverrouillés dans les autres modes doivent être achetés ici en tant qu'acolytes. Ils vous aideront dans la bataille, mais peuvent aussi décider de quitter votre groupe. L'objectif est de mener la mission à bien, ce qui n'est pas possible si l'on meurt à mi-chemin. C'est immédiatement la raison pour laquelle les missions sont difficiles, car votre barre de vie n'est pas reconstituée après un combat. À chaque tour, vous vous battez contre un nouvel adversaire. Les adversaires s'affrontent également dans les rounds. Ainsi, après le premier tour, vous ne rencontrerez plus d'adversaire avec une barre de vie pleine. Les combats vous donnent des points d'expérience pour votre personnage principal et les deux acolytes. Plus vous avancez dans les missions, plus cela devient difficile. L'Arcade est complètement différent, ici vous choisissez un personnage et deux acolytes pour suivre un parcours aléatoire. Vous pouvez choisir le point de départ de l'itinéraire en cliquant sur l'une des trois cartes. Après l'itinéraire choisi, vous verrez un autre jeu de cartes, derrière lequel se cache un adversaire. Lorsque vous battez un adversaire, vous verrez une courte vidéo sur laquelle les personnages se parlent. La plupart des interactions se font entre des personnages qui ont peu à voir les uns avec les autres dans l'histoire. Les batailles elles-mêmes sont évidemment les mêmes, mais l'Arcade est un changement agréable et les ennemis aléatoires en font un mode intéressant. Ce sont certainement les deux modes dans lesquels on passe le plus de temps, à moins que vous ne vouliez jouer en ligne contre d'autres personnes.

Ensuite, il y a le Free Battle, qui se concentre principalement sur le jeu hors ligne avec d'autres joueurs. Ainsi, avec plusieurs contrôleurs, vous pouvez affronter vos amis depuis le canapé. Vous pouvez également choisir de combattre un personnage contrôlé par l'ordinateur. En plus de pouvoir choisir un des quarante personnages, il y a aussi vingt-cinq endroits où la bataille peut avoir lieu. Comme vous pouvez ajuster la force de l'adversaire, ce mode est un bon moyen d'apprendre les pouvoirs des personnages. Lorsque vous voulez jouer contre de vraies personnes, le mode en ligne offre une solution. Malheureusement, le PlayStation Plus est requis. Le mode en ligne propose des matchs non classés et classés, dont le dernier est lié à un classement. Sans ce mode, le jeu offre également beaucoup de plaisir et de variété. L'élément le plus important du jeu est bien sûr les combats. Chaque personnage a ses propres attaques et pouvoirs qui garantissent immédiatement que chaque bataille est variée. Le seul inconvénient est qu'il est parfois difficile de savoir quelle attaque l'adversaire effectue exactement. Toutes les attaques ne peuvent pas être bloquées, il faut donc sauter sur le côté. Les animations des attaques et des combinaisons sont très soignées, surtout la One Plus Ultra qui est un plaisir à regarder. Les combats se terminent rapidement, car les choses vont vite. L'appui aléatoire sur les boutons donnera toujours un profit en mode histoire, mais avec l'Arcade et surtout les missions, c'est beaucoup plus difficile. Lorsque les paramètres sont normaux, le jeu vous aide avec les combinaisons. Les joueurs expérimentés peuvent choisir au mieux le réglage manuel où vous devez effectuer les combinaisons vous-même.

Une réalisation qui évolue ?

Les animations sont bien organisées, mais le temps de réponse entre l'appui sur les boutons et les actions de votre personnage est incroyablement fluide. En plus des animations, les lieux garantissent également que les combats dans My Hero One's Justice 2 restent amusants. Tout semble toujours bien au début d'une bataille, mais à la fin des lampadaires ou d'autres objets sont tombés et les bâtiments ont été endommagés. C'est assez satisfaisant de jeter quelqu'un sur un bâtiment et de voir des débris tomber. Les visuels donnent vie à la distribution de personnages avec des modèles de personnages nets et magnifiquement orchestrés. En plus de cela, la distribution de voix japonaise est impressionnante et élève la personnalité de chaque personnage à un nouveau niveau. La musique est quelque peu stéréotypée mais ajoute un élément d'excitation à chaque combat. La prise en main est facile à apprendre et agréable. Cependant, ne vous attendez pas à ce qu'elle soit aussi viscérale que Dragon Ball FighterZ.

VERDICT

-

Basé sur la saga My Hero Academia, My Hero's One Justice 2 présente le dernier arc de l'histoire du manga et permet d'incarner les deux côtés de la justice au sein d'un mode scénarisé divertissant. La bagarre animée et colorée conviendra parfaitement au jeune public et aux fans du genre.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés