Le crime qui est le tien
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Octobre 2015
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Zidrou
Dessins : Philippe Berthet

Australie, Nouvelle-Galles du Sud, 1970.  Qui aurait l'idée de venir s'enterrer à Dubbo City à deux jours de Noël ? Une question qui taraude le Révérend, surtout par cette chaleur étouffante (hémisphère sud oblige). Seulement voilà, vingt-sept ans plus tôt, un meurtre a eu lieu dans la ville. Lee, une jolie bonde assez libérée (le personnage en couverture sur cet album), a été assassinée de 67 coups de couteau à bois, et son mari Greg a été le premier suspect du crime (dans 50% des affaires, c'est effectivement lui le coupable). Innocent, Greg a pris la fuite, malgré la présence encombrante de Neville, le flic finaud du coin. De nos jours, Ike, en phase terminale d'un cancer, dévoile son plus grand secret : C'est lui qui a tué Lee. Ayant appris la nouvelle, Greg, qui vivait en tant que berger dans le montagne, revient à Dubbo City, et il n'est pas seul. Le fantôme de Lee ne le lâche plus. Il est grand temps de conclure cette affaire, et forcément, cela ne peut que mal finir.  Le retour à la vie civilisée ne sera pas une partie de plaisir.

Après Perico, voici donc un nouvel ouvrage dans la collection polar "Ligne Noire". Le crime qui est le tien séduit par son scénario savamment orchestré et distillant un suspense haletant. Le scénariste Zidrou prend un malin plaisir à balader les lecteurs, les apparences sont décidément bien trompeuses, et Jane . On appréciera également l'élégante ligne du dessinateur Berthet (déjà auteur de "Pin-Up"), ainsi que les couleurs vives et chaude donnant vie à ce polar évoluant entre 1943 et 1970.

VERDICT

-

Le crime qui est le tien est un polar à l'ancienne brillamment scénarisé, et affichant un dessin très réussi. Il est ici question d'un drame psychologique familial sur fonds d'Australie de l'après Guerre, avec un léger soupçon de surnaturel (le héros voyant les fantômes). La conclusion ne manquera pas d'intérêt, c'est certain.

© 2004-2023 Jeuxpo.com - Tous droits réservés