Dans la ligne de mire
Plate-forme : Blu-Ray 4K Ultra HD
Date de sortie : 16 Juin 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Wolfgang Petersen.

Frank Horrigan faisait partie de l'équipe des services secrets présente lors de l'assassinat de JFK. Aujourd'hui encore, il se reproche la mort du président de l'époque. Néanmoins, après une pause de plusieurs années, il reprend un poste dans les services secrets. Le fait qu'il soit en fait trop vieux maintenant ne le dérange pas. Mais ses collègues le font, et ils se moquent de Horrigan, qui n'est plus en forme physiquement. Lorsqu'il reçoit un appel téléphonique d'un type qui se fait appeler "Booth", Horrigan a rapidement des soupçons. Et à juste titre. Car Booth déclare rapidement qu'il veut tuer le président, qui est actuellement en campagne pour son second mandat. Mais il semble avoir une relation spéciale avec Frank, car il n'arrête pas de l'appeler. Peu à peu, un duel psychologique se développe entre Booth et Horrigan...Dès que vous lancez le Blu-ray UHD, vos yeux sortent presque de leurs orbites, incrédules. L'édition Blu-Ray donnait en effet l'impression d'avoir inséré une vieille cassette VHS copiée à plusieurs reprises. Ce que le scan 4K, le traitement ultérieur et le HDR intégré font ressortir ici est phénoménal. La différence entre le BD et le UHD-BD a rarement été aussi grande. Les couleurs sont incroyablement vives et la dynamique du contraste est superbe. Le gain en luminosité et en dynamique d'image ne peut même pas être décrit de façon rudimentaire dans les captures d'écran, la différence est si grande. En outre, le filtrage a apparemment été complètement omis. Le disque 4K offre donc un authentique grain de film qui apparaît très fin et harmonieux sans jamais paraître gênant. On peut voir des détails sur les visages des acteurs ou leurs vêtements que l'on n'aurait pas soupçonnés auparavant. Pour un Blu-ray UHD d'un film de 1993, c'est exemplaire et presque impossible de faire mieux.

Après que le réalisateur Wolfgang Petersen se soit installé aux États-Unis en 1986, il lui a fallu cinq ans pour obtenir son premier engagement avec La Mort aux trousses, mais il a impressionné nul autre que Clint Eastwood, qui devait jouer un rôle dans Dans la ligne de mire. Le film sur l'assassin potentiel du président est basé sur une idée du producteur Jeff Apple. Depuis qu'il a assisté, enfant, à l'assassinat de Kennedy, il voulait écrire une histoire sur un agent des services secrets. Lorsqu'il a revu des images de l'assassinat de Kennedy au début des années 90, il a repris la cause et un scénariste professionnel, Jeff Maguire, l'a rejoint. Clint Eastwood s'est engagé très tôt en tant qu'interprète, mais après Implacable, il n'avait plus vraiment envie de réaliser à nouveau. L'acteur âgé alors de 62 ans a non seulement proposé Petersen comme réalisateur, mais aussi Robert De Niro dans le rôle de son adversaire Mitch Leary. De Niro, cependant, était en train de tourner A Bronx Tale et c'est donc John Malkovich qui joue parfaitement le rôle d'un assassin au visage versatile. Il y a toujours des scènes qui donnent des frissons aux spectateurs, par exemple lorsqu'il montre aux deux chasseurs le pistolet qu'il a fabriqué lui-même. Eastwood, quant à lui, reste presque un peu pâle, car son rôle de héros vieillissant, qui veut une fois de plus le prouver à tous, n'offre pas grand-chose. Surtout que l'histoire d'amour avec l'agent Lilly Raines aurait pu être laissée de côté. Mais si vous faites abstraction de cela, le thriller d'action de Petersen offre toujours beaucoup de suspense et de frissons. En particulier le duel entre l'agent des services secrets et l'assassin, qui est souvent mené à distance et suivi par Petersen et son caméraman avec des plans parfaitement choisis. Par ailleurs, le personnage de Frank Horrigan est basé sur l'agent des services secrets Clint Hill. C'est le garde du corps du président américain de l'époque qui est monté sur le coffre de la Lincoln Continental après les premiers coups de feu tirés sur Kennedy et a tenté d'intercepter les autres coups de feu. Sachant cela, on comprend aussi pourquoi Petersen a mis en scène la séquence finale comme il l'a fait. Afin de rester aussi authentique que possible, In the Line of Fire est considéré comme le premier film que les services secrets ont conseillé et accompagné sans restriction. En conséquence, les scènes dans lesquelles Horrigan et ses collègues marchent à côté de la limousine d'État semblent réelles. Et même les images de synthèse utilisées ici semblent étonnamment réelles - par exemple Air Force One. On peut donc dire sans hésiter que la deuxième production américaine de Petersen fonctionne toujours de manière excellente et divertit de manière passionnante.

VERDICT

-

Dans la ligne de mire (In the Line of Fire) a peut-être près de trente ans, mais il continue de divertir au maximum. Et maintenant, les fans (et ceux qui veulent l'être) ont encore plus de raisons de se réjouir. Parce que le disque 4K HDR est à tous les égards meilleur que l'ancien Blu-ray, qui semble presque morne en comparaison directe.

© 2004-2023 Jeuxpo.com - Tous droits réservés