Mortal Kombat : Battle of Realms
Plate-forme : Blu-Ray 4K Ultra HD - Blu-Ray
Date de sortie : 15 Septembre 2021
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Réalisé par Ethan Spaulding.

Servant de suite à Mortal Kombat Legends : Scorpion's Revenge, sorti en 2020, il y a beaucoup d'action et d'enjeux dans Mortal Kombat Legends : Battle of the Realms. Cependant, l'histoire n'est pas au rendez-vous. Le dernier film d'animation reprend ce qui a fonctionné dans le préquel et le rend plus grand et plus méchant. Il y a plus de combats. Plus de morts. Plus d'accidents mortels. Et les enjeux sont plus élevés ! Cependant, en développant toutes ces choses, l'histoire est devenue un peu alambiquée et le récit global nous a fait penser que MKL : Battle of the Realms aurait mieux fait d'être divisé en deux parties. Il y a tout simplement trop de choses qui se passent et chaque fil conducteur ne reçoit pas le temps qu'il mérite. Liu Kang et le reste des protecteurs d'Earthrealm auraient pu gérer la situation avec Shinnok dans la deuxième partie, au lieu de tout condenser dans un seul film d'animation d'environ 80 minutes. MKL : Battle of the Realms s'ouvre sur un bébé Liu Kang sauvé par Lord Raiden après le meurtre de ses parents. Nous passons ensuite aux événements qui se sont déroulés après MKL : Scorpion's Revenge pour voir les gentils essayer de combattre l'énorme armée de Shao Khan. Shao Khan et Lord Raiden parviennent à un accord pour parler aux Dieux Anciens et organiser un dernier tournoi de Mortal Kombat. Bien que l'on comprenne pourquoi Johnny Cage n'avait pas envie de participer à un autre tournoi si tôt, il se peut que Lord Raiden a fait le bon choix. Il sait que le destin de Liu Kang est de battre Shao Khan. Alors autant s'y mettre, non ? Cependant, la décision de Lord Raiden d'abandonner sa divinité peut surprendre. Ce n'était pas comme s'il était crucial pour lui de participer au tournoi pour affronter un adversaire que le reste de l'équipe ne pourrait pas gérer.

Pendant que les combattants choisis par Lord Raiden sont occupés par le tournoi, l'autre intrigue concerne Scorpion qui est en fuite des forces de Shinnok. Apparemment, après ce qui s'est passé dans MKL : Scorpion's Revenge, l'âme de Scorpion contient la clé d'un ancien Kamidogu. Shinnok veut le dernier Kamidogu pour invoquer un Dieu fou qui fusionnera tous les royaumes et effacera tout de l'existence. Alors que Scorpion essaie de trouver un moyen de rester à l'écart de Shinnok, nous avons également un nouveau Sub-Zero, Kuai Liang, qui commence son voyage pour tuer Scorpion et venger la mort de son frère. De plus, Kuai Liang a ses propres problèmes avec le clan Lin Kuei. Cyrax et Sektor ont reçu des améliorations cybernétiques et le clan veut que Kuai Liang et Smoke subissent la même procédure. Les assassins cybernétiquement améliorés ont également été chargés de capturer Scorpion. Comme  déjà dit, il se passe beaucoup de choses dans MKL : Battle of the Realms et un film en deux parties n'aurait pas été de trop pour explorer non seulement Shinnok et les Lin Kuei, mais aussi pour étoffer d'autres personnages, notamment Kitana, ou qu'on s'intéresse à la dynamique père-fille toxique qui l'unit à Shao Khan et que l'on comprenne pourquoi elle hésite tant à se ranger du côté de Liu Kang. Nous aurions également aimé en savoir plus sur les pensées de Stryker en tant qu'humain confronté à des êtres d'autres royaumes. Donnez-nous un flashback de Jax essayant de convaincre Stryker de rejoindre la cause pour sauver Earthrealm. De même, Liu Kang est censé considérer Kung Lao comme son frère et pourtant, ils n'interagissent pas une seule fois et n'ont pas de cœur à cœur. Et encore une fois, le final sur l'arrêt du Dieu fou aurait pu être son propre film épique. Par contre, les interactions entre Scorpion et Kuai Liang sont très réussies. Scorpion a traversé sa phase de vengeance. Il a aidé Kuai Liang à comprendre que la soif de vengeance de Kuai Liang ne lui apportera pas la satisfaction qu'il recherche. Cela dit, l'absence d'un récit bien écrit est largement compensée par des séquences d'action exceptionnelles et un rythme soutenu. Les gentils perdent des combattants et ces morts particulières sont assez émouvantes. Liu Kang contre Shang Tsung est amusant à regarder. Et, bien sûr, toutes les séquences de combat de Sonya s'avèrent incapables. Même s'il était évident qu'elle ne pourrait pas vaincre Shao Khan, c'était toujours amusant de la voir se battre. La vision à rayons X est de retour pour montrer correctement les os cassés et les dommages internes.

VERDICT

-

Au final, si la narration de Mortal Kombat Legends : Battle of the Realms vous laissera probablement un peu insatisfait, mais vous ne pourrez pas vous empêcher de sourire et d'être enthousiaste pendant les nombreuses séquences d'action.

© 2004-2023 Jeuxpo.com - Tous droits réservés