Waldo, détective privé
Plate-forme : Blu-Ray
Date de sortie : 17 Février 2022
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Réalisé par Tim Kirkby.

Le nouveau film du réalisateur Tim Kirkby (Action Point) et du scénariste Howard Michael Gould (basé sur son roman), Last Looks, n'est pas aussi difficile à décortiquer et à comprendre que le récent Inherent Vice de Paul Thomas Anderson, mais on y retrouve beaucoup des grands tropes du film noir : des femmes belles et dangereuses, des hommes effrayants à tous les coins de rue, des gens puissants qui se croient au-dessus des lois, des policiers qui n'ont aucune idée de ce qui se passe, et un détective privé au centre, qui élucide un ou deux meurtres mystérieux. Charlie Hunam joue le rôle de Charlie Waldo, un ex-détective vedette de la police de Los Angeles qui a quitté la police comme un rat et vit maintenant dans un camping-car dans les bois avec seulement 100 possessions à son nom (y compris un chapeau terrible). Il reçoit la visite de son ex Lorena (Morena Baccarin) qui travaille pour le producteur hollywoodien Wilson Sikorsky (Rupert Friend), lequel tente d'éviter à la star d'une de ses séries télévisées à succès d'aller en prison pour avoir tué sa femme, ce dont tout le monde est convaincu. Plus vif et engagé qu'il ne l'a été dans nombre de ses rôles récents au cinéma, Mel Gibson incarne l'excentrique acteur britannique en question, Alastair Pinch, qui est souvent ivre mort et n'est même pas sûr lui-même d'avoir commis le meurtre. Dans un premier temps, Charlie refuse l'offre, mais après avoir accepté de rencontrer Alastair, il accepte le travail, ce qui le ramène sur les anciens terrains qui l'ont chassé de la ville plusieurs années auparavant - un mystère ajouté à un autre mystère, qui doivent tous deux être résolus avant la fin du film.

Une foule de personnages hauts en couleur croisent le chemin de Charlie, lui fournissant des informations plus ou moins utiles. Lucy Fry joue le rôle de l'institutrice de la petite fille d'Alastair (Sophie Fatu), qui se sent immédiatement attirée par Charlie ; le très fiable Clancy Brown est présent dans le rôle de Big Jim Cuppy, un inspecteur de police qui n'aime pas Charlie ; Dominic Monaghan joue un avocat louche ; Robin Givens arrive dans le rôle d'un avocat encore plus louche ; et même David Pasquesi, de Chicago, fait une apparition dans le rôle d'un homme très riche qui dirige secrètement une grande partie des événements de l'histoire depuis les coulisses. Certains gangsters semblent agir selon les mêmes principes que les dirigeants du studio et, d'une manière ou d'une autre, ils contribuent tous à la scène de confrontation finale de Charlie, où il affronte le tueur présumé et expose ses diverses théories sur les événements qui ont conduit au meurtre et à sa dissimulation. Il n'est pas surprenant que l'entrée de Charlie dans le jeu faisait partie du plan car ils pensaient qu'il ne serait qu'une distraction qui ne résoudrait jamais l'affaire.Last Looks est drôle tout en prenant son mystère au sérieux, et les acteurs s'amusent manifestement à jouer avec la personnalité de leurs personnages, en particulier Gibson, qui joue un juge du Sud dans la série télévisée, qui ressemble à un général confédéré et débite une sagesse populaire juste avant de rendre la justice. Alors que Hunnam est parfois arrogant, parfois abattu, il est toujours ébranlé par la façon dont il a été traité par cette ville avant de la quitter. En ce qui concerne les whodunnits ou les histoires de Los Angeles, Last Looks n'est pas un film à succès, mais l'écriture est meilleure que ce à quoi on pourrait s'attendre et le réalisateur Kirkby parvient à maintenir l'ordre et à boucler tous les détails de manière respectable.

VERDICT

-

Waldo est assez percutant et original pour valoir le coup d'œil. Si vous cherchez quelque chose entre deux superproductions, c'est un choix solide.

© 2004-2023 Jeuxpo.com - Tous droits réservés