Double Dragon IV
Plate-forme : Nintendo Switch - PlayStation 4
Date de sortie : 28 Mai 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Beat'em up
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


5/10

La suite de Double Dragon, pionnier des "beat them up" ! L'histoire reprend juste après la victoire contre les Black Warriors de Double Dragon II !

Double Dragon est une franchise importante dans le monde du jeu et le premier jeu d'arcade en 1987 a été un énorme succès, consolidant le genre beat'em up. Il n'a pas fallu longtemps pour obtenir également des adaptations sur consoles, des bandes dessinées, des dessins animés et même des films pour le cinéma. Initialement créé par Technos Japan, plusieurs suites ont vu le jour au fil des ans, dont la plus récente est Double Dragon IV, développée et produite par Arc System Works.  La première chose qui ressort de Double Dragon IV est son look très similaire aux premiers jeux de la franchise de la fin des années 1980. Il est possible de ressentir de la nostalgie en voyant les frères Billy et Jimmy Lee revenir une fois de plus pour marcher et frapper. Cependant, ce sentiment est de courte durée, car le jeu d'Arc System Works ne semble pas intéressé à faire plus qu'explorer un peu de rétro pour convaincre le joueur que son logiciel est intéressant. Le gameplay n'a pas été le moins du monde innové ni même mis à jour pour la génération actuelle. D'accord, ce n'était peut-être pas nécessaire, mais l'impression est que Double Dragon IV veut apporter au joueur à la fois les bons sentiments, mais surtout les mauvais, par rapport à l'expérience nostalgique de revenir dans cette franchise. Le mouvement des personnages est rude, les ennemis qui apparaissent ne présentent pas beaucoup de défi et la manière de « frapper et marcher » n'est pas très fluide.

Le jeu ne se révèle qu'un peu difficile lors du passage de certains niveaux, mais simplement parce qu'il met plus d'ennemis à l'écran et le fait que le gameplay soit mauvais vous fait ressentir plus de colère que de plaisir lorsque vous jouez. Mais ce n'est pas une "colère chaude", le genre que nous ressentons lorsque le jeu vous défie, ou même quelque chose de nostalgique ou de rétro, c'est juste le sentiment de "à quel point" les concepteurs ont manqué de jugeote. Vous avez des vies limitées et continuez, Double Dragon IV n'est pratiquement pas impossible à terminer : Sur l'écran d'accueil du jeu, vous pouvez choisir à quelle étape jouer. Mais aussi, pour ne pas rendre les choses trop faciles, vous ne pouvez sélectionner que jusqu'à l'étape précédente que vous avez réussi à atteindre. Après quelques étapes, d'autres éléments de la franchise apparaissent, par exemple, dans l'une d'elles, le jeu se transforme en un jeu de plateforme, où cette fois vous n'avez pas besoin de frapper et de marcher, mais de marcher et de sauter pour passer de l'autre côté. De cette façon, Double Dragon IV devient un peu moins répétitif, mais évidemment le gameplay n'aide pas, donc ce qui a été dit auparavant s'applique. La version physique publiée par Limited Run fournit le jeu sur cartouche accompagné d'un mode d'emploi en couleurs. C'est peu compte tenu de la différence de prix importante avec la mouture numérique.

VERDICT

-

Alors quel serait l'intérêt de faire un jeu comme Double Dragon IV ? L'idée était de faire un jeu avec pratiquement aucune mise à jour et qui soit aussi proche que possible de l'original ? Si c'est le cas, il serait préférable de simplement en faire un remake ou une mise à jour, cela fonctionnerait probablement mieux. Parce que la version 1987 est susceptible de présenter une expérience de jeu beaucoup plus amusante, intéressante et vraiment nostalgique que celle de 2017.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés