Zom 100 : Bucket List of the Dead tome 5
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 10 Juin 2022
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Haro Asô  
Dessin : Kotaro Takata

Zom 100 : Bucket List of the Dead (Zom 100 - Zombie ni Naru Made ni Shitai 100 no Koto) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu dix tomes à ce jour aux éditions Shogakukan. La routine quotidienne peut laisser n'importe qui mort à l'intérieur. Se réveiller, aller au travail, rentrer à la maison et s'endormir n'est pas une façon de vivre. Il faut parfois se réveiller pour se rendre compte que sa vie est en train de se gâcher comme un rouage dans la machine de l'entreprise. Pour Akira Tendo, notre héros dans le nouveau manga de Haro Aso et Kotaro Takata, Zom 100 : Bucket List of the Dead, il faut la fin du monde pour se rendre compte du temps qu'il a perdu. Jour après jour, Akira travaille jusqu'à l'os dans une entreprise qui réalise des publicités. Ce qu'il pensait être son travail de jour finit par aspirer toute la joie et l'essence de son bien-être. Son patron lui crie dessus ainsi qu'à ses collègues, presque tout le monde se vante des heures supplémentaires malsaines qu'il fait, et - pire que tout - le crush de travail d'Akira se tape une des personnes les plus haut placées. C'est, comme on peut l'imaginer, le pire scénario que puisse vivre un habitant d'un pays industrialisé. Mais tout change un jour, quand Akira se réveille et découvre que les morts-vivants ont pris le contrôle de la nation. Malgré la peur d'être dévoré par les zombies, Akira se sent libre pour la première fois depuis longtemps. Après avoir annoncé à son patron (zombifié) qu'il démissionnait et avoir avoué ses sentiments à son amour (zombifié aussi), Akira commence à dresser une liste de cent choses qu'il veut faire avant de rejoindre les rangs des morts-vivants.

Quand on pense à Akira Tendo de Zom 100 : Bucket List of the Dead, on pense à l'homme de tous les jours. Il est l'une des plus belles représentations de la personne moyenne dans un monde zombifié depuis que Simon Pegg était Shaun. Les choix qu'il fait dans la vie ne sont pas toujours parfaits, mais ils le sortent, lui et ses amis Shizuka, Kenichiro et Beatrix, de nombreux embouteillages. Mais dans le tome 5 de Zom 100, Akira fait l'un des jugements les plus terribles que l'on puisse imaginer ! Est-ce qu'il va se faire tatouer le visage et vendre de la méthamphétamine aux voyous du coin ensuite ? Blague à part, nous continuons avec le récit "Village d'enfance de la mort" dans ce volume, alors qu'Akira retrouve ses parents dans le petit village. Avec les zombies tenus à distance, lui et ses amis commencent à s'habituer à la vie en travaillant dans les champs et en gardant l'engrais frais. C'est une situation qui ressemble à une petite tranche de paradis en plein milieu de l'enfer, car tout le monde trouve la paix et la solitude à la campagne. Cependant, c'est le problème d'être au milieu de l'enfer : il trouvera toujours un moyen de se faufiler vers les côtés les plus calmes. Et pour cela, nous devons remercier Kanta Higurashi, un bon à rien lâche qui est jaloux d'Akira et de ses amis. Lui et ses copains décident qu'il est temps que le paisible village soit réduit en cendres. Pour ce faire, Kanta accélère le bulldozer et laisse l'armée de zombies entrer pour semer le chaos. Avec les citoyens paniqués et les fermes en danger, Akira et son équipe se solidarisent et prennent sur eux de sauver tout le monde. Ce que ce volume de Zom 100 fait bien, c'est se préparer à l'inévitable. Nous savions tous que les parents d'Akira n'allaient pas toujours être en sécurité là où ils se trouvaient. Bien sur, nous aimerions qu'ils le puissent, mais ce n'est malheureusement pas ainsi que fonctionnent les règles des zombies. Mais avant le chaos, nous voyons Akira avoir une conversation bien méritée avec son père, Shizuka devenir le médecin du village, Kenichiro se lier avec un enfant dont les parents ont été mangés, et Beatrix… euh, toujours une otaku allemande dans l'âme. Hé, tout n'est pas parfait, mais les choses qui sont attachantes sont attachantes pour une bonne raison !C'est alors que Kanta met son plan en marche. Lui et trois autres rejetés font des ravages d'une manière qui fera bouillir le sang de tout lecteur de colère. Leurs tactiques, leur raisonnement et leur volonté de semer le chaos montrent qu'il leur manque une seule goutte de bon sang qui coule dans leur corps. Heureusement, Akira et les autres ne se reposent pas sur leurs lauriers quand tout cela arrive. Ils sont venus se battre ! Oui, les moyens de riposter semblent quelque peu super-héroïques; c'est un manga, après tout ! Mais lire les façons dont chacun protège les citoyens est à la fois gonflé d'adrénaline et attachant. Qu'il s'agisse de Beatrix apportant une épée à un combat à la tronçonneuse ou de Kenichiro utilisant une manière merveilleusement merdique d'éliminer l'un des rejets, Zom 100 présente ces moments avec beaucoup d'intensité à couper le souffle. Tout est fait de telle manière que vous aurez l'espoir que tout le monde s'en sortira.

VERDICT

-

Zom 100: Bucket List of the Dead montre que tant que vous avez la santé et l'âme, vous devez continuer à avancer. "Hometown of the Dead" a montré l'importance de protéger ce qui est le plus important avec l'excitation, la comédie et le drame au diapason. Un cinquième volume détonnant !

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés