Korean Fried Chicken
Plate-forme : Blu-Ray
Date de sortie : 01 Juillet 2022
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Réalisé par Lee Byeong-Heon.

Ko (Seung-Yong Ryu) et son équipe ne manquent ni d'engagement ni de volonté, mais pas de succès. Malgré tous les efforts de l'unité anti-drogue de la police, ils ne parviennent tout simplement pas à confondre les criminels. Lorsqu'en plus, un fast-food spécialisé dans le poulet frit doit être fermé, la mission en cours risque d'échouer définitivement - puisque c'est depuis ce snack qu'ils ont pu observer le réseau de drogue. Ko et les autres membres de l'équipe, Jang (Hanee Lee), Ma (Seon-kyu Jin), Young-ho (Dong-hwi Lee) et Jae-hoon (Myung Gong), n'ont donc pas d'autre choix que de racheter le magasin et de le gérer eux-mêmes. Ce à quoi ils ne s'attendaient pas : L'entreprise est un véritable succès et leurs poulets deviennent des best-sellers connus dans tout le pays...

Ces dernières années, la Corée du Sud est devenue l'un des principaux marchés cinématographiques du monde. En effet, le pays d'Extrême-Orient affiche des chiffres de fréquentation très importants : Quelque 227 millions de billets auraient été vendus rien qu'en 2019. Si vous suivez régulièrement le classement des films sud-coréens, vous aurez déjà remarqué qu'à l'exception de quelques blockbusters de la maison Marvel, ce sont surtout des productions locales qui se retrouvent en haut de l'affiche. L'une d'entre elles était Extreme Job. Avec plus de 16 millions de spectateurs, il a même dépassé des événements comme Avengers : Endgame (14 millions) et Parasite (10 millions). Ce résultat est d'autant plus remarquable que cette comédie d'action n'est basée sur aucune franchise connue et que le réalisateur Byeong-heon Lee n'était pas forcément une star. L'acteur principal Seung-ryong Ryu avait certes joué auparavant dans Miracle in Cell No. 7, une autre comédie au succès immense. Mais depuis, il n'a pas eu autant de succès, même le très attendu Telekinese a plutôt déçu. Chez nous, on n'attendait pas non plus grand-chose de ce film et il n'était pas question de le sortir en salle. Le titre a également été largement ignoré dans les festivals de cinéma. En fait, il n'est pas évident d'expliquer pourquoi ce film a été si bien accueilli en Corée du Sud. Il est néanmoins agréable qu'il ait trouvé son chemin jusqu'à nous, ne serait-ce que pour montrer que l'on peut faire plus dans ce pays asiatique que les thrillers qui y sont importés de préférence.

Car Extreme Job est sans aucun doute divertissant. L'humour est bien sûr déjà assez ridicule, au début on croit regarder une sitcom policière parodique, associée aux stéréotypes habituels. Mais dès que les gardiens et gardiennes de la loi trouvent leur nouvelle vocation, même si c'est plutôt involontaire, l'action prend vraiment son envol. Au fond, il s'agit déjà à ce stade d'une comédie sur le lieu de travail. Mais, à l'instar de son collègue comique sud-coréen Secret Zoo, l'intrigue rectiligne est rehaussée par un scénario bizarre et diverses idées absurdes. Le contraste entre les activités de jour, lorsqu'il faut faire frire du poulet et servir les clients, et les tentatives d'intervention de la police la nuit est justement formidable. Il faut avoir l'idée de quelque chose d'aussi absurde. Vers la fin, on s'égare un peu lorsque le quotidien est abandonné au profit d'une escalade maximale - après tout, c'est là que ça doit vraiment se passer. En revanche, les fans d'action en ont pour leur argent, comme c'était déjà le cas auparavant, lorsqu'on peut encore se battre de manière très traditionnelle, avec les bras et les jambes. Si vous aimez les comédies d'action, ne manquez pas d'y jeter un coup d'œil. Cette combinaison, autrefois si appréciée aux États-Unis mais aujourd'hui un peu passée de mode, est toujours un facteur de divertissement plus important. Surtout si, comme ici, on présente le traditionnel sous un jour nouveau avec des idées très personnelles. Il faut donc souhaiter au film de trouver son public et d'ouvrir ainsi la voie à d'autres titres sud-coréens qui, trop souvent, font encore des records chez eux, mais restent méconnus chez nous.

VERDICT

-

Dans "Korean Fried Chicken", une unité anti-drogue qui n'a pas réussi jusqu'à présent veut frapper un grand coup et ouvre en urgence un snack-bar au poulet qui fait sensation. L'idée délicieusement stupide et le contraste entre le travail de friture et celui d'enquêteur font que l'on peut y passer un bon moment, même si l'on ne comprend pas tout à fait le succès extrême rencontré en Corée du Sud.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés