De nos frères blessés
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 23 Août 2022
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Hélier Cisterne.

La guerre d'Algérie (1954-1962) est un point noir de l'histoire de France, une période où l'État a eu recours au meurtre et à la violence aveugle contre les Algériens. Pendant cette guerre, Fernand Iveton était l'un des rares pieds noirs, Algériens d'origine française ou européenne, à s'engager dans la lutte pour l'indépendance. Parce qu'il a placé une bombe (qui a été découverte avant la détonation) dans l'usine d'électricité où il travaillait, sans vouloir faire de victimes, il a été arrêté en 1956, condamné à mort et décapité sous la guillotine.

De nos frères blessés est basé sur le livre du même nom de Joseph Andras, qui a été récompensé par le prestigieux prix Goncourt en 2016 (qu'il a refusé). Avec de subtils changements de temps et de perspective et un beau sépia de couleurs des années 50, le réalisateur Hélier Cisterne dépeint le drame de manière poignante. L'acte d'Iveton, sa condamnation et l'exécution de la sentence jouent certes un rôle majeur, mais l'amour passionné entre Fernand (Vincent Lacoste : Journal d'une femme de chambre) et sa femme Hélène (Vicky Krieps : Phantom Thread) est au cœur du film. Ils se rencontrent lors d'une soirée dansante à Paris, où Hélène, une mère célibataire et indépendante originaire de Pologne, est fortement impressionnée par les talents de danseur de Fernand, brièvement arrivé d'Alger. Leur association n'est pas des plus évidentes ; sur le chemin de sa maison, ils entament une discussion animée sur le communisme. Pour Fernand, fort de son expérience dans son pays d'origine, l'Algérie, cela équivaut à de la résistance. Hélène, en revanche, en tant qu'immigrée polonaise, l'assimile à l'oppression. Malgré leurs grandes différences, ils tombent follement amoureux, à tel point qu'Hélène suit Fernand en Algérie avec son fils adolescent. Alors qu'ils construisent une nouvelle vie ensemble, l'engagement de Fernand dans la résistance (armée) en Algérie devient de plus en plus fort. Lorsqu'il est arrêté, leur bonheur précoce est chamboulé. Hélène est soudainement devenue l'épouse d'un "traître" ; elle refuse d'abandonner Fernand à son sort et, par toutes sortes d'actions, de pétitions et de demandes d'amnistie, se bat en vain pour sa vie. Cela fait d'Hélène un protagoniste tout aussi important que Fernand, non pas tant comme une "femme forte derrière l'homme", mais plutôt comme quelqu'un qui se tient résolument à ses côtés. Le film acquiert une perspective particulière avec la citation d'ouverture de l'ancien président français François Mitterrand : "L'Algérie, c'est la France. Et qui parmi vous ne ferait pas tout pour protéger la France ?". Dans le générique, on peut lire qu'en tant que ministre de la justice, il a été responsable de pas moins de 45 exécutions, toutes des indépendantistes algériens. Tous sauf un : Fernand Iveton. Cela fait de De nos frères blessés une mise en cause très voilée de celui qui est aujourd'hui considéré comme l'un des hommes d'État les plus importants du XXe siècle en Europe.

VERDICT

-

De nos frères blessés est un  film époustouflant. Outre la prestation de son casting, une partie de son attrait réside dans l'excavation d'un chapitre aussi important, récent et relativement non résolu de l'histoire de France ; raconter ce genre d'histoires et témoigner pour les générations futures est un acte destiné à permettre la formation de cicatrices sur les blessures coloniales.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés