Session : Skate Sim
Plate-forme : PlayStation 5 - PC - PlayStation 4 - Xbox One - Xbox Series X
Date de sortie : 22 Septembre 2022
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Sport
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Inspiré par l'âge d'or du skate de rue - les années 1990 - Session : Skate Sim vous permet de découvrir le véritable skateboard et sa culture !

Pas de points, juste du skate.

Il fut un temps, pour ceux qui sont nés dans les années 90, où Tony Hawk était une idole pour beaucoup et où monter sur un skateboard était quelque chose de définitif pour ceux qui voulaient se démarquer de la foule. À l'instar des skates, du BMX et de bien d'autres moyens, voir des gens sur ces planches, c'était comme voir des gens libres, capables de voler d'un pas à l'autre. Pour ceux qui sont nés à cette époque, il est donc également normal d'avoir joué à des jeux comme Tony Hawk Pro Skater, Dave Mirra Freestyle BMX et ainsi de suite, où l'on pouvait, en appuyant sur quelques boutons, planer dans les airs en exécutant les figures les plus étranges. Tous les jeux sortis jusqu'à présent manquaient cependant de réalisme, étant très arcade : c'est là qu'intervient Session : Skate Sim, un jeu qui vise à dépeindre le monde du skateboard de manière réaliste. C'est pourquoi il n'y a pas de score dans le jeu, mais plutôt des figures qui seront initialement très difficiles à réaliser. Les sticks analogiques représentent les deux pieds de votre avatar, donc les déplacer dans un sens ou dans l'autre vous donnera un résultat différent. Nous avons également demandé à un membre de l'équipe de développement de nous expliquer le jeu, nous allons donc essayer de vous raconter l'expérience de la même manière.

Une fois que vous avez placé vos pieds sur la planche (sur laquelle vous pouvez monter ou descendre en appuyant sur un bouton), votre pied droit sera à l'arrière, votre gauche à l'avant (du moins normalement). Pour faire sauter la planche, vous devrez donc charger votre pied en appuyant dessus (d'où l'analogique droit vers le bas), puis lever votre pied gauche (d'où l'analogique gauche vers le haut), réalisant ainsi un Ollie. En partant de là, pour faire ensuite un Kickflip (Ollie + rotation de la planche), vous devrez faire la même procédure, mais en poussant l'analogue gauche non plus vers le haut, mais vers la droite. Ainsi, pour faire un grind, vous devrez appuyer sur vos pieds avec les analogues d'une certaine manière, et pour faire les figures les plus difficiles, vous devrez devenir presque aussi fou que dans la réalité. L'idée de base a toujours été de proposer un jeu qui serait un simulateur de skate, capable de donner de l'espace à ceux qui aiment cette activité (ou à ceux qui voudraient un jeu plus réaliste). L'approche des points de contrôle est également intéressante : ils peuvent être placés à n'importe quel endroit de la carte et ont l'intérêt de donner ce sentiment de répétitivité et d'essai et erreur au skateboard. En fait, le skateboard ne consiste pas à faire des figures au hasard pour accumuler des points, mais au contraire à faire la même figure encore et encore, qui échouera à chaque fois, jusqu'à ce que vous y arriviez.

Trois villes et une zone libre.

Bien sûr, en parlant de réalisme, ne vous attendez pas à avoir des half pipe et des rampes partout : les villes proposées dans le jeu sont New York City, Philadelphie et San Francisco. Les trois sont pleines de spots sur lesquels les skateurs utilisent leurs planches, et certaines zones ont même été restaurées comme dans les années 90, quand ils avaient beaucoup plus d'espace pour rider et permettaient donc de faire beaucoup plus de figures. Enfin, le jeu propose une sorte de campagne qui vous permettra d'apprendre les bases, morceau par morceau, afin de pouvoir vous frayer un chemin dans les différentes villes et vous déplacer à votre guise. Les avatars que vous pourrez sélectionner ne seront pas nombreux, mais là où la personnalisation esthétique - vraiment fade - s'arrête, la personnalisation des articles vestimentaires des skaters commence, détaillée également grâce à la présence de marques célèbres. Enfin, l'ensemble est complété par un mode photo, ou plutôt un mode vidéo, qui vous permet d'enregistrer vos exploits avec divers effets. Si dans la réalité, un skateur a presque toujours un ami prêt à filmer (plus les chutes que les succès), ici vous pouvez réellement voir un replay de vos actions et mettre des effets, changer le cadre, bref, faire ce que vous voulez.

Le jeu en termes techniques montre malheureusement son côté à plusieurs reprises, mais il est aussi vrai que le but de Session : Skate Sim n'est pas de donner un simulateur esthétique, mais pratique : certainement corriger les bugs les plus simples aurait été génial, mais nous sommes sûrs que l'équipe y travaillera. Même le système de chute, très Ragdoll, est parfois plastique (mais amusant à regarder). Enfin, la ville est très dépouillée en termes de population, car tout ressemble à une grande piste de skate vide, mais peut-être ce détail découle-t-il des souhaits des développeurs. Note de bas de page, le travail continue : le jeu propose des fonctionnalités expérimentales qui montrent que l'équipe de Crea-ture Studios travaille toujours sur le jeu, mettant peut-être en œuvre des fonctionnalités supplémentaires qui pourraient arriver à l'avenir, mais pour l'instant vous devrez les essayer en mode " bêta ".

VERDICT

-

Le jeu est à toutes fins utiles un cran au-dessus des autres titres de skateboard : sauter et terminer une figure dans ce Session : Skate Sim, même si c'est à peine, est beaucoup plus satisfaisant et amusant. Le système de points supprimé rend l'expérience encore plus libre : il n'y a pas de niveaux à débloquer, mais juste une série de cartes réelles à parcourir comme bon vous semble. Il n'y a aucune contrainte, et la seule chose qui vous empêchera de réaliser le tour que vous imaginez est votre capacité à apprendre les commandes, qui sont difficiles au début mais deviennent presque naturelles une fois que vous vous y êtes habitué. Dommage pour le compartiment technique, qui reste malheureusement fidèle aux années dont le jeu s'est inspiré. Si vous avez une fois dans votre vie voulu jongler avec ces planches, si vous avez eu Tony Hawk comme idole pendant un certain temps, ou si vous avez la curiosité de comprendre la difficulté qui se cache derrière ce sport, alors Session : Skate Sim est pour vous.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés