I'm Your Man
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 06 Décembre 2022
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Maria Schrader.

Alma (Maren Eggert) vit à Berlin et fait de la recherche scientifique au musée de Pergame. Elle a été choisie comme cobaye pour participer à une étude : Une collaboratrice (Sandra Hüller) de l'entreprise Terrareca la met en contact avec le robot humanoïde Tom (Dan Stevens), qui a été programmé pour correspondre exactement à l'idée qu'elle s'était faite de l'homme parfait, tant sur le plan de l'apparence que du caractère. Pendant trois semaines, Tom doit vivre chez Alma. Ensuite, celle-ci devra donner son avis sur la question de savoir si une intelligence artificielle comme Tom doit bénéficier des droits de l'homme. Au début, Alma se sent nettement mal à l'aise dans cette situation.

Dans "I'm Your Man" (Ich bin dein Mensch), la réalisatrice Maria Schrader ("Liebesleben") associe une love story pleine d'humour à des tons contemplatifs et des éléments de science-fiction. Le scénario, qu'elle a écrit en collaboration avec Jan Schomburg, est basé sur la nouvelle du même nom d'Emma Braslavsky. Il s'agit de savoir ce qui différencie les hommes des machines - et ce dont nous avons besoin pour être heureux. La protagoniste Alma rencontre un robot humanoïde dont l'algorithme est conçu pour satisfaire tous ses besoins. Tom est - en théorie - son partenaire idéal. Et pourtant, dans un premier temps, il provoque surtout chez elle de l'irritation. C'est précisément de là que naît le comique dans de nombreuses scènes. Lorsque Tom fait des compliments à Alma et qu'il s'accommode de tout, ce comportement souhaitable semble moins romantique que kitsch et absurde. De plus, Alma est une personne très introvertie qui préfère qu'on la laisse tranquille. Alors qu'au début, "I'm Your Man" est avant tout une comédie, le film devient de plus en plus sérieux et philosophique au fil de l'intrigue. Ainsi, Tom confronte également Alma à des choses désagréables, comme son propre égoïsme (trop humain). Les composantes futuristes sont toujours intégrées de manière cohérente dans le décor - lorsque, par exemple, les gens dans un bar se révèlent être des hologrammes. L'actrice principale Maren Eggert ("Ich war zuhause, aber...") a reçu cette année l'Ours d'argent de la meilleure interprétation, ce qui est amplement mérité. Elle incarne Alma de manière sympathique, mais laisse aussi transparaître que cette universitaire déterminée ne facilite pas toujours la tâche de son entourage par son attitude. Le contexte biographique d'Alma est décrit de manière crédible. Le Britannique Dan Stevens ("Downton Abbey") livre une performance ravissante dans le rôle de l'intelligence artificielle - et Sandra Hüller se révèle à nouveau une merveilleuse comédienne dans un petit rôle. Les autres rôles secondaires sont également très bien tenus par Hans Löw, Jürgen Tarrach et Inga Busch.

VERDICT

-

Un film intelligent, plein d'humour et d'idées originales, avec un excellent casting.

© 2004-2023 Jeuxpo.com - Tous droits réservés