Red Dead Redemption : Undead Nightmare
Plate-forme : PlayStation 3 - Xbox 360
Date de sortie : 26 Novembre 2010
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Red Dead Redemption accueille une extension autonome étonnante.

Résumé des épisodes précédents.

Frand Theft Auto au temps des cowboys ?  C'est un petit peu cela. Red Dead Redemption vous met dans la peau de John Marston, un ancien truand qui s'est aujourd'hui rangé. Seulement voilà, les autorités corrompus de la ville ont kidnappé sa femme et son fils, afin de le forcer à effectuer de sales besognes. Laissé pour mort par ses anciens acolytes, Marston n'a plus qu'un seul objectif, se venger et éliminer toute la pègre de l'Ouest américain. Dans ce lieu et dans ce temps, tout est permis. Au fil de l’histoire, vous ferez la rencontre d'une foule de personnages plus pittoresques les uns que les autres .Tous ces personnages prennent vie à mesure que l’histoire se déroule au moyen de petits films parfaitement intégrés dans le jeu. Des acteurs professionnels leur ont prêté leur voix, et le tout s'anime plutôt bien. Alors quoi de nouveau dans ce Undead Nightmare Sachez que ce disque ne requiert pas l'utilisation du jeu original (à l'instar d'un GTA Episodes from Liberty City par exemple) et réunit sur un seul Blu-Ray toutes les extensions parues de Red Dead Redemption (Undead Nightmare, Menteurs et Tricheurs, Tueurs et Légendes, ainsi qu'Outlaws to the End).

Undead Nightmare remet donc en selle John Marston, qui devra faire face à une invasion de ...zombies ! A se demander ce que les développeurs ont bien pu consommer comme substance illicite. Et ce n'est pas la voix off absolument pas effrayante qui fera monter la sauce. Au contraire, tout est caricatural, mais c'est heureusement volontaire.  Le gameplay a ainsi évolué, et fini les marchands d'armes, on retrouve le bon vieux système de la collecte de munitions sur les ennemis vaincus. Votre objectif sera de libérer les villes infestées par les morts-vivants, tout en apportant votre soutien aux rares survivants. Une fois votre objectif accompli, vous gagnerez une chambre où John pourra non seulement se restaurer, mais également partir à l'assaut d'une nouvelle mission. Néanmoins, une ville libérée ne le sera pas forcément ad vitam eternam, et il faudra donc protéger vos territoires. En tout, le jeu vous occupera une bonne dizaine d'heures en solo, soit un ensemble fort appréciable. Côté multijoueurs, on trouvera un mode coopération jouable jusqu'à quatre, où il suffit de survivre à des vagues de zombies (une variante du mode assaut),  mais aussi les packs précédemment  sortis sur le PlayStation Network et apportant de nouveaux personnages, et quelques variantes de jeu additionnels (poker, prise de territoire, etc).

Une réalisation de haute voltige.

Techniquement parlant, Red Dead Redemption Undead Nightmare demeure dans la lignée de son prédécesseur. Les personnages non jouables réagissent à tous les événements et à cela s'ajoute un cycle jour-nuit complet, la vie quotidienne s'adaptant au moment de la journée. Sur le plan graphique, RDR porte le genre à des sommets encore jamais atteints. Il suffit pour s'en convaincre de regarder les captures d’écrans. Mais cela ne remplace pas pour autant le jeu en tant que tel, qui reste la seule façon de se rendre véritablement compte de la qualité.

Côté animation, certains ralentissements subsistent toujours mais ça reste globalement fluide. Il y a beaucoup de temps de chargements, et quelques problèmes de caméra apparaissent également, ce qui ne nuit pas à la jouabilité d'ensemble. Jouabilité qui n'a pas fondamentalement bougé par rapport aux autres GTA. Le système d'orientation dit "Dead-Eye"permet d'utiliser le bullet time, et donc de ralentir le temps pendant quelques instants. L'idéal pour viser plusieurs adversaires en même temps. Quant à votre arsenal, il est assez impressionnant. On compte des revolvers, des fusils, des dynamites, des cocktails Molotov, des lassos, des canons, ou encore des couteaux. De quoi devenir une terreur de l'Ouest.

VERDICT

-

Red Dead Redemption Undead Nightmare nous livre un ensemble très agréable à parcourir. Le disque offre un large choix de mode multijoueurs supplémentaires et une campagne solo d'une dizaine d'heures particulièrement amusante.

© 2004-2023 Jeuxpo.com - Tous droits réservés