Big Rumble Boxing : Creed Champions
Plate-forme : Xbox One
Date de sortie : 03 Septembre 2021
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Sport
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6.5/10

Montez sur le ring dans Big Rumble Boxing: Creed Champions pendant que vous vous entraînez, combattez et gagnez comme les légendes.

Un jeu de boxe à l'ancienne ?

Il y a quelques années, Creed : Rise to Glory est sorti sur les appareils VR. Bien que ce ne soit pas exactement la meilleure vitrine d'un jeu de combat à la première personne en RV, il s'est avéré bien meilleur que prévu. Il s'agit non seulement d'un jeu de boxe en réalité virtuelle, mais aussi d'un excellent logiciel de fitness. Big Rumble Boxing : Creed Champions est la deuxième incursion du développeur Survios dans le portage de la franchise Rocky/Creed en jeu vidéo, mais bizarrement, ce n'est pas du tout un jeu en réalité virtuelle. C'est bizarre, car Survios n'a travaillé que sur la réalité virtuelle dans le passé. Est-ce une façon de s'adresser à un public plus large ? Commençons par dire que Big Rumble Boxing : Creed Champions n'est pas une simple adaptation de Rise to Glory sur des machines non VR. Il ne s'agit pas d'un jeu de boxe à la première personne, ni même d'un jeu par-dessus l'épaule comme les titres Punch Out et Fight Night. Il s'apparente bien plus à un jeu de combat traditionnel dans un environnement 3D. L'équivalent le plus proche de ce jeu est Ready 2 Rumble Boxing, une franchise de boxe à outrance qui était populaire sur Nintendo 64 et Dreamcast. Les deux jeux partagent le même type de mouvement en 3D, un "pool de mouvements" quelque peu limité et l'inclusion d'un "compteur spécial" qui se remplit au fur et à mesure que vos coups touchent le visage de l'ennemi. Une fois le compteur plein, appuyez sur LB ou LT pour déclencher une attaque spéciale cinématique qui inflige une tonne de dégâts.

En théorie, c'est une excellente idée. Big Rumble Boxing : Creed Champions ressemble parfois à un jeu de combat de l'ère PS2, surtout qu'il s'agit d'un jeu de combat dont la moitié du roster est verrouillée au départ. Vous devrez tous les débloquer en jouant à ce jeu encore et encore, chaque personnage initial ayant un mini mode histoire qui vous accorde un tout nouveau combattant une fois battu. C'est presque rafraîchissant de jouer à un jeu qui suit un schéma de progression et une simplicité d'une époque nostalgique, mais malheureusement, Big Rumble Boxing : Creed Champions présente des commandes aussi maladroites que celles d'un jeu de combat sous licence de la même époque. Nous ne disons pas que ce n'est pas jouable. En passant suffisamment de temps dans le mode d'entraînement, on peut s'habituer aux contrôles rigides du jeu et au fait que vous serez enfermé dans de longues (et laides) animations une fois que vous aurez appuyé sur un bouton, mais c'est loin d'être idéal et fluide. Il y a un peu de stratégie autour du blocage et de l'esquive, ainsi que de la sauvegarde de votre attaque ultime pour le moment où votre adversaire est vulnérable, mais c'est surtout du tapement de bouton superficiel. Le combat intelligent et stimulant de Creed : Rise to Glory n'a pas été très bien transposé dans un format non VR et non à la première personne.

Respectueux des franchises.

C'est dommage, car Big Rumble Boxing : Creed Champions ne manque pas vraiment de respect pour les franchises Rocky et Creed. Tous ceux que vous connaissez et aimez dans les films sont là. De Rocky à Clubber Lang, de Creed à Viktor Drago, vous pouvez tous les incarner, même si leurs modèles de personnages sont, au mieux, d'apparence moyenne. Le jeu inclut même toutes vos chansons préférées sous licence, comme "Eye of the Tiger" de Survivor, qui sera diffusée à plein volume lorsque vous frappez des sacs entre les combats. Même si ces sections QTE ne signifient absolument rien en termes de développement du personnage, j'ai vraiment apprécié leur inclusion juste pour le plaisir d'être là. Ce ne serait pas Rocky sans la possibilité de frapper une carcasse de taureau gelée. Techniquement parlant, le jeu tourne incroyablement bien et ses personnages ressemblent vaguement à leurs homologues du film. Cela dit, ses animations sont vraiment rigides, à la limite de la robotique, et la quantité de flou de mouvement ajoutée au mélange est ennuyeuse. Ne comptez pas sur quelconque optimisation pour Xbox Series X. Même si on s'y habitue au bout d'un moment, la jouabilité n'est pas exactement la plus fascinante des jeux de boxe. Il y a beaucoup moins de liberté que dans son homologue VR. Le jeu compense son gameplay maladroit et sa présentation décevante par une quantité décente de fanservice et un système de progression qui le fait ressembler à un bon vieux titre de combat d'il y a vingt ans. Il n'est recommandé qu'aux grands fans de Rocky. A noter que la version physique du jeu est livrée avec un poster collector.

VERDICT

-

Big Rumble Boxing : Creed Champions n'est pas exactement un très bon jeu de combat, mais il a un certain charme. Il peut plaire à une niche très spécifique : ceux qui aiment vraiment les films Rocky et Creed, et ceux qui, dans cette tranche d'âge, ne possèdent pas de PSVR, car Creed : Rise to Glory est supérieur en tous points.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés